Classy stay au Goldstar Resort & Suites (Nice, France)

28 avril 2018 | Aucun commentaire | 2

Mes hôtels favoris à Nice et aux environs saison printemps/été 2018 épisode 2 😉 :

Aujourd’hui j’ai choisi de vous parler d’un hôtel 4 étoiles de Nice qui m’a vraiment touchée par sa personnalité et ce que l’on y ressent. Les contrastes s’y entremêlent élégamment.

A la fois classy et empreint de simplicité.

Minéral et boisé.

Solaire et rafraîchissant.

Selon l’endroit d’où vous arriverez et celui où se posera votre regard si vous passez à proximité, le Goldstar Resort et Suites, plutôt discret, pourra passer quasi incognito, ou tout à l’inverse s’annoncer à vous par sa façade claire et son ascenseur vitré, une surprenante colonne bleutée faisant légère saillie sur sa façade. Le soleil y joue une jolie partition. Tout cela préfigurant un rooftop vraiment aérien, et comme des envies de s’élever déjà.

Situation privilégiée : centrale dans le quartier des Musiciens, à 200 mètres de la Prom et de ses plages privées en été, il est apparu pour moi comme une sorte de trésor caché que j’ai découvert au gré de mes explorations, dans mes débuts à Nice.

Je cherchais en septembre un hôtel classe et confortable pour y savourer quelques jours de soleil et de dolce vita, s’offrir une vraie parenthèse de bonheur et de rêverie hors du temps, un voyage en première classe en Méditerranée  !

Ce séjour au Goldstar en fut l’occasion.

La spécificité de cet établissement réside dans son offre hôtelière, uniquement composée de suites (50 au total dont 3 suites Consul adaptées aux PMR, personnes à mobilité réduite) avec cuisine équipée, coffre-fort, wifi gratuit, chambres climatisées et insonorisées, parking sur 4 niveaux avec vidéo surveillance 24/24, accessible directement par ascenseur.

Quatre possibilités s’offrent à vous :
Suite Junior (2 pers maxi), Suite Consul (3 pers maxi enfants inclus), Suite Ambassadeur (4 pers maxi enfants inclus), Suite Présidentielle (6 pers maxi enfants inclus). (Détails ici)

Pour ma part, j’ai eu la bonne surprise d’être surclassée en Suite Consul. 40m2 de confort et d’élégance. La première impression est d’arriver en VIP dans un endroit privilégié. A la fois simple et très bien conçu, vaste, du marbre au sol et dans la salle de bains. Une vraie touche de chaleur boisée/ambrée apportée par les portes et meubles. Un surprenant chez-soi hôtelier qui pourrait évoquer une croisière de luxe ou le séjour des stars de cinéma si nous étions à Cannes…

Le charme de cette suite tient aussi à la circulation qui se fait aisément en passant d’une pièce à l’autre. Les toilettes sont séparées. Une entrée avec des rangements, un grand placard dans la chambre. Elle s’ouvre sur le salon par deux portes coulissantes que l’on peut refermer avec majesté pour se créer un véritable cocon douillet et intime au moment de dormir. Le tout d’une propreté et d’un entretien exemplaires. La suite est suffisamment lumineuse, la lumière naturelle entrant par les baies vitrées et l’éclairage électrique étant bien adapté aux volumes.


Le salon offre diverses possibilités avec son grand bureau, ses deux chaises et sa table près de la fenêtre pour prendre le repas, son grand canapé convertible pour accueillir une personne supplémentaire. La petite cuisine est bien équipée et donne envie de se préparer un repas après un passage au marché du Cours Saleya (Vieux Nice) ou de la Libération (tramway arrêt « Libération »).

La salle de bains est spacieuse et très agréable, on peut sans problème y poser toutes ses affaires de toilette, et surtout prendre un bain charmant dans la grande baignoire d’angle

Se faire belle pour un dîner au Plongeoir (article soon !)… !

Le charme et la parenthèse enchantée se poursuivent avec les équipements de l’hôtel. Un passage dans l’ascenseur, un rapide parcours dans les couloirs  me mènent à l’espace détente ouvert de 9 h à 19 h.

Son toit panoramique au 7ème étage avec solarium, transats et piscine chauffée est adorable. L’atmosphère est apaisante, elle invite à profiter de l’instant présent et des jours ensoleillés.  Les peignoirs mis à disposition permettent de s’ y rendre confortablement. (Je n’ai pas testé hammam et sauna.) J’ai apprécié de pouvoir nager dans la piscine qui était peu peuplée ce jour-là.  (Elle est disponible été comme hiver grâce au toit ouvrant).

Côté petit déjeuner, vous avez le choix entre le continental servi en chambre ou le buffet très bien garni (sans gluten et sans lactose sur demande à la réservation) servi en salle. Une des spécificités charmantes de l’endroit réside dans ses petites alcôves extérieures.

Le personnel de l’hôtel est très discret mais vraiment à l’écoute et efficace si nécessaire. On sent que tout est fait pour le bien-être du client.

Il se dégage de cet endroit une atmosphère feutrée et luxueuse sans ostentation, propice à un séjour ravissant. Elle est vraiment unique, notamment grâce à la passion du propriétaire pour l’Asie et son art. Des statues de soldats chinois hiératiques vous accompagnent durant votre marche à travers le hall d’accueil et les couloirs de l’hôtel, leur présence, ponctuant l’espace, signe une ambiance épurée, où chaque chose est à sa juste place,  mais qui sait être chaleureuse là encore…

Le calme était impressionnant et la localisation près de la mer tellement agréable en ces jours de mi -septembre si ensoleillées et chauds que je me promenais en petite robe d’été, un brumisateur d’eau à la main pour me rafraîchir (note émerveillée de la petite nouvelle sudiste …) !

J’ai testé à ce moment la plage du Sporting qui avait un partenariat avec l’hôtel, superbe parenthèse dans la parenthèse avec point de vue sur le Négresco depuis mon transat et mon premier bain de mer à Nice … souvenir impérissable ! 🙂

J’ai adoré ce séjour qui m’a fait l’effet d’un voyage au loin dans Nice mêmeun peu d’Italie avec ce marbre, un peu d’Etats-Unis avec ce côté spacieux,  hollywoodien, du grand lit très confortable et des portes coulissantes…

C’est pour moi un lieu où l’on se sent particulièrement recentré et confortable pour apprécier chaque instant et aller à l’essentiel… que ce soit dans ses projets professionnels (l’hôtel propose également deux salles de conférence pour 10 à 40 personnes) ou dans ses moments de loisirs…

En légende, j’écrirais « Dream big and enjoy ! ».

J’aurais bien volontiers passé une semaine dans cet endroit discret qui gagne à être connu et j’espère vivement y retourner avec Mini Miss !

Et vous, tentés par une suite au Goldstar ?
Dites-nous vos interrogations et impressions en commentaires 😉
Get sunny vibes !
Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *