portraits croisés meres-filles de Nice 2018 (III) Au gout thé d’antan

30 mai 2018 | 4 commentaires | 3

Le troisième et dernier duo de cette série de portaits croisés mères-filles que j’ai eu l’immense bonheur de réaliser cette année pour le blog à l’occasion de la Fête des Mères est un binôme charmant et adorable que j’ai rencontré il y a quelques mois sur leur lieu de travail.  Qui n’est autre que le salon de thé Au Goût Thé d’Antan qu’a ouvert Précilia en mars 2014 à Nice 31 Avenue Alfred Borriglione et où sa maman Marie-Anne travaille également à mi-temps.

Précilia est une jeune femme enthousiaste et passionnée qui a su aller au bout de son idée en créant ce salon de thé qui lui ressemble, où chaque détail est évocateur… J’apprécie sa grande ouverture, sa capacité d’émerveillement et sa joie de vivre, son style, son pep’s, son sourire éclatant jour après jour… Une bulle de joie solaire niçoise là encore !

Marie-Anne a créé de son côté son association (avec la grand-mère de Précilia, encore une histoire de famille ;)) Pause Crochet. Elles donnent des ateliers crochet au salon une fois par mois et y vendent aussi des sacs, porte-monnaies et autres articles magnifiques fait mains avec amour !

Son aide et son soutien indéfectible depuis le début du projet et encore aujourd’hui sont précieux pour Précilia qui peut lui confier son « bébé » les yeux fermés… J’apprécie la douceur de Marie-Anne, sa présence, son attention aux impressions des clients, le temps qu’elle prend pour vous expliquer les subtilités de tel ou tel plat, l’origine de son nom… sa joie de partager ces moments avec nous et la lumière dans ses yeux…

Toutes les deux participent depuis quelques temps au projet humanitaire du Café suspendu. C’est une vieille tradition en Italie qui a débuté à Naples il y a longtemps m’a dit Précilia. La connaissant par ses origines italiennes et par ses séjours fréquents là-bas, elle a trouvé l’idée géniale, chacun apportant sa petite pierre pour faire une bonne action… Elle a donc contacté l’association à Nice (qui s’occupe de l’aide aux sans-abris et aux personnes en situation de précarité en récupérant notamment des invendus) pour apporter sa contribution. De plus en plus de clients offrent (à partir d’une carte très bien garnie et où beaucoup de choses font envie ;)) des cafés suspendus, gâteaux et tartes salées… Ce qui lui fait chaud au cœur !

J’étais très curieuse de découvrir Au Goût Thé d’Antan (Home FB ici) dont j’avais lu beaucoup de bien sur Internet…

J’ai craqué pour tout !

La terrasse ensoleillée, la déco, le concept (proposer les recettes de famille que Précilia a apprécié durant son enfance, des confiseries et des objets de déco ou liés à l’univers du goûter rétro)

et surtout le sourire et la gentillesse de la fille comme de la maman qui savent vous accueillir comme à la maison et vous faire passer un délicieux moment paisible et empreint de joie de vivre avec elles…

J’y ai passé des midis enchantés autour d’un Chaï et d’une pissaladière, d’un dessert joliment régressif (le riz au lait :)), des pauses thé apaisantes au milieu de mes allées et venues niçoises…

J’ai eu la joie de pouvoir vous offrir de leur part un goûter à gagner durant le calendrier de lancement du blog et je les en remercie encore.

Prendre le tram pour la station Borriglione, c’est pour moi faire un voyage, aller vers un moment de bonheur et de partage en leur compagnie…

Leur complicité et l’amour qu’elles mettent dans tout ce qu’elles font, leur humanité m’ont vraiment donné une forte envie de les interviewer en duo, c’est désormais chose faite !

 Merci infiniment à toutes les deux pour tout cela, les photos et d’avoir joué le jeu en cette période chargée 😉

 

Je vous laisse en leur compagnie :

Les réponses de Précilia :

« Si votre mère était un parfum de fleur, ce serait … et pourquoi 

Si ma mère était un parfum ce serait sans hésiter celui d’une rose centifolia pour sa douceur et son côté sucré .. mais la rose sait être aussi piquante de temps en temps 🤣

Si votre mère était un poème/et/ou un roman/une pièce de théâtre, ce serait… et pourquoi 

Ça serait plutôt une héroïne , superwoman ! C’est ma superwoman je lui ai toujours dit , j’ai l’impression que rien ne peut l’arrêter, elle est trop forte 💪.

Trois mots qui évoquent votre mère ?

Courageuse

Inspirante

(Infiniment) belle

Un petit rituel mère/fille à partager pour vous retrouver ?

On aime se retrouver dans d’autres salon de thé que le nôtre, en France ou à l’étranger, pour papoter autour d’un bon thé et de bons gâteaux 😂.

En quoi votre mère est-elle inspirante pour vous ?

C’est simple c’est un modèle c’est ma référence dans la vie, le reflet que j’aimerais être dans le miroir dans quelques années. Elle est plus qu’inspirante elle est ma vision de la vie, de l’amour, elle m’a tout appris et à bientôt 30 ans elle m’en apprend encore tous les jours ! Je dirais que c’est mon idole ( mais chut il faut pas lui dire 😉).

La qualité qui je pense l’a le plus aidé dans parcours je dirais son grand coeur , je lui dis souvent qu’elle est trop gentille mais en fait il ne faut rien qu’elle change, si le monde était rempli de ma maman il serait si merveilleux ❤…

Dans son projet, je pense que c’est son goût pour la création et son don manuel qui est le fil conducteur de sa réussite !

Ce qu’elle apporte au monde ?

L’amour , son sourire ravageur et son altruisme sans limite…😍

Ce que vous aimeriez plus que tout lui dire…

J’aimerais lui dire que si j’avais dû choisir ma maman, je l’aurais choisie, elle, avec ses qualités et ses défauts , telle qu’elle est, car elle est juste parfaite.

Je t’aime maman. »

Les réponses de Marie-Anne sa maman :

« Si ma fille était un parfum ce serait la menthe. Elle peut être verte et douce, celle qu’on utilise pour son parfum délicat dans le thé ou elle peut être poivrée, celle qu’on utilise en huile essentielle pour apaiser et soulager certains maux. Précilia, elle est douce et poivrée à la fois.

Si ma fille était un poème ce serait celui que je veux lui transmettre . Extrait du livre « le Prophète » de Khalil Gibran.

« Vos enfants ne sont pas vos enfants… Ils viennent par vous mais non de vous et bien qu’ils soient avec vous, ce n’est pas à vous qu’ils appartiennent. vous pouvez leur donner votre amour mais non vos pensées…. vous pouvez vous efforcer de leur ressembler, mais n’essayez pas qu’ils vous ressemblent. »

3 mots qui évoquent votre fille :

si nature,

si volontaire

et si généreuse

Un petit rituel mère/fille à partager pour vous retrouver ? 

Le petit café du matin avant d’attaquer la journée. C’est pas tous les jours mais très souvent quand même.

En quoi votre fille est-elle inspirante pour vous ? 

Inspirante par sa fraîcheur, sa joie de vivre, sa façon de rester une enfant malgré sa grande maturité qu’elle prouve chaque jour dans la réussite de son entreprise

La qualité qui l’a aidée dans son trajet de créatrice : rester fidèle à SES idées et ne pas TROP écouter les autres.

Ce qu’elle offre au monde :

son sourire et il ne se passe pas un jour sans qu’un client du salon de thé ne me le dise :  » votre fille est adorable et si souriante » et ça ils adorent…et moi aussi.

Et ce que j’aimerais lui dire :

MERCI pour tous les moments inoubliables et ceux à venir ( oui oui …tous !!! ) et JE T’AIME mais ça en fait on se le dit souvent et j’adore ça 😂 😍😍😍😍😍😍😍. « 

 

J’ai adoré partager avec vous ces mots croisés, la joie de vivre, la passion de faire ce que l’on aime et l’amour qui en émanent…

J’espère que ce portrait croisé ainsi que les deux précédents vous auront plu autant qu’à moi…

Avez-vous d’autres idées de portraits croisés qui vous intéresseraient ?

N’hésitez pas à nous dire tout ça en commentaire 😉

Sarah

4 réponses à “portraits croisés meres-filles de Nice 2018 (III) Au gout thé d’antan”

  1. Ferrari Cortese dit :

    Merci à toi Sarah pour cet article magnifique , ça me donne des ailes de lire la description de ma mamounette , car c’est tout à fait elle mais retranscrit avec tes mots ( et les miens un peu plus bas 🤣) alors merci ❤
    Tu es au top !
    Continue ce magnifique blog qui nous met des paillettes dans le coeur et met si bien en valeur notre belle ville 😍

    • Sarah dit :

      Merci beaucoup Précilia :*
      cela me touche énormément de te lire, de vous connaître et d’avoir pu partager tout ça… Vous donnez beaucoup de joie et d’amour autour de vous, merci… le monde en a besoin 😉
      Merci pour tous ces retours et encouragements aussi, oui :* je vais continuer dans cette ville adorée qui m’a ouvert grand ses bras et où je rencontre vraiment beaucoup de « nice people « !

  2. Marie-Anne dit :

    Merci beaucoup Sarah pour ce joli portrait. Je ne suis pas très douée pour écrire mais vous, vous le faites si bien. Au plaisir de vous suivre et vous revoir très bientôt.

    • Sarah dit :

      Merci beaucoup pour votre passage et commentaire et pour votre participation, j’ai adoré vous connaître davantage 🙂 et parler de vous deux sur le blog ! à très bientôt :* Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *