A propos des 48 h de l’agriculture urbaine 2018 à Nice

19 avril 2018 | 4 commentaires | 7

Hello les amoureux de la verdure 😉 !

Savez-vous que ce week-end aura lieu à Nice une première, un big événement vert ?

Nissa la Bella va participer pour la première fois aux 48 h de l’agriculture urbaine, événement national qui « végétalise ta ville au printemps ! ». 15 grandes villes de France y participent et bien d’autres encore ici et en Belgique…

C’est l’association Potager en ville qui a été retenue pour organiser ces 48 heures à Nice.
« L’association Potager en Ville a pour objectif de promouvoir l’agriculture urbaine et péri-urbaine sous toutes ses formes dans la région de Nice. Pour cela, Potager en ville gère des projets de végétalisation et fédère un réseau d’acteurs constitué de citoyens, d’entreprises, de collectivités et d’associations. » (les 48 heures.fr)

 

Je suis vraiment enchantée de vous présenter cette manifestation qui aura lieu le week-end prochain, la green attitude faisant partie de mon art de vivre comme vous le savez avec la catégorie « Dans la verdure » du blog ! :). Un grand merci donc à la blogueuse mode niçoise Laure Cappellini : voyant ma passion verte, elle m’a fait connaître cet événement organisé par sa mère 😉 …

Il est question ici pour moi d’événement festif, d’un partage autour du végétal qui m’enchante en tant que « green peace and love girl », mais aussi du monde dans lequel nous voulons vivre, de notre lien à la nature, en particulier en ville, où nous allons être de plus en plus nombreux à vivre sur la planète.

Je ne pourrais pas y participer cette année à mon grand regret mais ma curiosité ayant été fortement titillée, j’ai regardé attentivement le programme de la manifestation qui s’avère très divers et riche, avec de nombreuses animations, des ateliers pour enfants et adultes, et des échanges avec des intervenants sous forme d’une Agora. Une œuvre d’art commandée spécialement pour l’occasion va être inaugurée samedi 21 avril et restera ensuite au jardin, symbole de cette dynamique verte impulsée dans la ville.

Enfin, j’avais vraiment envie de poser quelques questions à Lina Cappellini qui  en est l’organisatrice avec @potagerenville, afin de mieux connaître ses activités, sa vision du projet et comment elle vivait les choses à l’approche du jour J. Lina a eu la gentillesse d’y répondre et de me fournir trois photos en lien avec les activités de l’association dont l’aquaponie  (voir ci-dessous nos échanges). Un grand merci à elle 😊.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur ces deux journées et le programme sur le site les48 heures.fr

Dont voici deux extraits :

« Les 48 heures, le concept
L’événement fédérateur de l’agriculture urbaine
Dans toute la France, créons un moment fort, à l’image de la fête de la musique, le week-end du 20, 21 & 22 avril. Remplaçons les guitares et les fanfares, par des graines et des râteaux pour végétaliser la ville !
L’agriculture urbaine est un phénomène de société qui se démocratise. Les habitants veulent et doivent être soutenus activement pour végétaliser leurs quartiers et leurs maisons, afin de dessiner les contours d’une ville plus verte, plus agréable, plus respectueuse et plus respectée. »
« Les 48 heures de l’agriculture urbaine incitent à passer à l’action lors d’un week-end convivial et animé, et se conçoivent comme un déclencheur de la prise d’initiatives pour lancer la saison de jardinage en ville ! »

Plus d’informations aussi et le programme sur le site nice.fr (les 48 h font partie du programme des manifestations d’ « Avril aux jardins » à Nice, il y aura également d’autres animations sur ce thème aux jardins Albert 1er et à la Villa Arson ce week-end) et sur le blog Nice Rendez-Vous qui y consacre un article.

Retrouvez à présent les mots de Lina Cappellini au sujet de ces 48 heures et plus largement de son implication dans l’univers de la végétalisation :

« Bonjour Lina qui êtes-vous ?

A la fois communicante, créatrice d’événement et passionnée de l’humain, récemment diplômée en design de permaculture, la plateforme digitale Potager En Ville m’a rapidement orientée vers le désir de créer des lieux écologiques remplis de savoirs, de partage entre les Hommes, de prise de conscience et de respect de notre environnement.

 L’association Potager en Ville évolue vers l’agence de l’agriculture urbaine à Nice.

Forte de son expérience de site de rencontre de co-jardinage depuis 2016 et grâce à de belles rencontres, l’association Potager en Ville évolue vers une agence de l’agriculture urbaine en mouvement dans la transition écologique qui fédère tous les acteurs et tous les projets en agriculture urbaine et péri-urbaine autour d’une équipe qui partagent les mêmes valeurs et la même vision.

Qu’est-ce qui vous a personnellement amenée vers ce projet associatif et depuis quand ?

L’idée directrice à l’origine, est « Comment réunir l’agriculture et l’urbanité ? »

L’agriculture Urbaine est une préoccupation d’actualité et un vaste sujet à traiter sérieusement dans le cadre du changement climatique, de la transition écologique et des engagements COP21 de la France sur ce sujet.

Elle permet à la fois de prendre conscience des bienfaits d’une alimentation plus saine dans les villes et aussi des bienfaits de leurs végétalisations.

Pour ma part, Lina Cappellini, niçoise d’origine et qui ai toujours vécu à Nice, je décide de sortir de ma zone d’expertise habituelle pour mettre ma personnalité et mon expérience au service de cette cause.

Que souhaitez- vous initier dans la ville au cours de cet événement et par la suite ?

Initier un mouvement. Pour avancer vers la ville durable, les citoyens ont besoin d’un mouvement fédérateur. Il y a plein d’initiatives isolées qui ne gagnent qu’à être visibles. Nous proposons une mise en commun de cette énergie et une plus grande mutualisation des ressources.

Quels sentiments vous animent à quelques jours de ce we très spécial ?

Beaucoup de fébrilité, d’adrénaline il y aura l’avant et l’après! Un début de légitimité et d’aboutissement. “Le pouvoir d’agir ENSEMBLE , ICI et MAINTENANT!” Rob Hopkins

Pouvez-vous nous parler un peu plus des temps forts de ces deux jours ?

Le 1er temps fort sera c’est sûr, l’inauguration d’une oeuvre commandée de Potager en Ville à de jeunes étudiants d’une école de Design qui soigne le “beau” avec l’ “utile”. Potager en Ville voudrait que cette oeuvre représente symboliquement le démarrage du mouvement de l’agriculture urbaine dans la ville de Nice, dans le jardin Sacha Sosno, en plein coeur de la ville, dans le quartier culturel, au dessus de la bibliothèque, du Mamac et du Théâtre. Une vraie prise de conscience.

Le 2eme temps fort est l’Agora, esprit de rencontre et d’échange. Loin de l’ambiance feutrée des conférenciers, nous tentons un exercice inédit : faire défiler 6 grands thèmes de l’agriculture urbaine à travers 32 questions et les témoignages de citoyens prêts à en débattre avec le public qui sera présent.

Ce qui transpirera en continu (il devrait faire chaud!) pendant les 2 jours sera une approche pédagogique, ludique et expérimentale du savoir avec des échanges. Cet événement trans-générationnel s’adresse à tous les publics de 0 à 99 ans! Beaucoup d’enfants seront conviés dans des animations culturelles et des ateliers au côté de seniors, experts, startuper, étudiants, etc …

Lequel pourrait vous laisser un sentiment particulier de joie et/ou de fierté ?

Un sentiment de gratitude d’avoir pu réaliser cet événement à cet endroit précis dans la ville ou je suis née ! »

 

 

Voilà, je tenais à partager avec vous ces projets qui m’inspirent et cette info en vue d’un beau week-end qui s’annonce 😉 !
Si vous avez envie de participer à cette manifestation et de partager vos photos sur Instagram sous le #48hagrinissa, n’hésitez pas, je reposterai en story et les trois qui me touchent le plus sur mon feed @mescarnetsriviera.
Dites-nous aussi ce que vous avez aimé y vivre et y découvrir en commentaires !
Follow us in the green 😉

4 réponses à “A propos des 48 h de l’agriculture urbaine 2018 à Nice”

  1. Laurecappellini dit :

    Merci pour ce super article qui met en lumière cette belle initiative ! 🙏🏻

    • Sarah dit :

      Merci beaucoup pour ta lecture et ton partage, oui très belle initiative :)j’aurais tellement aimé être là mais je suis sûre qu’il y aura d’autres occasions de célébrer la green attitude à Nice !

  2. Redoine Amri dit :

    Merci beaucoup. Très intéressant et très encourageant. Belle initiative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *