Slow blogger !

7 août 2018 | Aucun commentaire | 4

 

Less is (often) more and how to manage when you are a passionate and multi talented creative one !

Initialement prévu pour les trois mois du blog début juillet (3 petits mois… et pourtant il s’est passé tant de choses… depuis ce début avril où ce bébé a vu le jour !) cet article arrive enfin !

En guise de premier bilan, j’ai eu vraiment envie de me pencher sur cette thématique si essentielle pour moi.

A point nommé en ce début d’août où la canicule ralentissant toute activité (ou presque lol… difficile pour moi de ralentir le rythme depuis début juillet) et mes vacances approchant … la slow life est plus que jamais au devant de la scène.

Plantons le décor, l’arrière-plan de mes réflexions :

Dans toutes mes activités ou créations, ce que je vis, je suis une passionnée, une enthousiaste et une émerveillée. C’est ma façon d’être au monde, mon carburant et mon bonheur.

Je n’aime pas m’ennuyer, j’adore découvrir du nouveau à l’infini.

Communiquer, passer d’une forme d’expression, d’un apprentissage à d’autres.

Etre connectée, et se déconnecter au moment propice, pour mieux rencontrer les autres et mes propres pensées, me poser, écouter.

Approfondir aussi mes expériences en essayant de me consacrer à 100 % au moment présent.

Hypersensible et réceptive, même si ma profession actuelle m’a appris à me centrer et ne pas tout absorber, j’éprouve parfois un énorme besoin de me ressourcer après avoir consumé passionnément mon énergie dans les rencontres et les projets !

La slow life estivale m’appelle donc et ralentit depuis un bon moment déjà mon rythme de publication

Au moment où j’ai pourtant tant à faire encore (ce qui n’arrange rien pour me permettre de tenir un calendrier régulier et de slow blogger sereinement comme j’aimerais… ) :

Voilà comment s’est donc posée la question et le propos de cet article :

Comment concilier ma slow life, l’art de vivre qui inspire justement mon blog et mon identité de blogueuse passionnée aux multiples facettes et activités ???

En effet j’ai changé toute ma vie depuis une dizaine d’années, pour la vivre autrement.

Ma priorité était et reste d’être LIBRE.

De vivre ma vie à ma façon, d’écouter mes inspirations, mon cœur, ma petite voix intérieure.

Minimiser le stress, les obligations extérieures privées de sens.

Poser des choix qui me permettent de m’épanouir.

Faire naître et partager encore plus de joie, de beauté avec le monde. C’est du gagnant/gagnant comme on dit de nos jours 😉 !

Le concept de slow life ma parle sur ce trajet depuis de nombreuses années, il correspond vraiment à ce que j’appelle mon art de vivre. Mes fondamentaux.

Faire les choses en conscience, prendre le temps de vivre.

Savourer l’instant, les choses simples.

L’humanité, les sourires, les regards.

Pouvoir rester attentive et attentionnée.

Etre une contemplative.

Se ressourcer auprès de la verdure, des arbres.

Essayer de mener une vie saine.

Et en même temps… cette activité qui justement prend de l’essor, ancrée dans cette vision solaire de la vie, cet art de vivre que j’aime décliner,  partager de différentes façons… 

Cette âme d’entrepreneuse et de passionnée, cette curiosité me poussant vers toujours plus … de découvertes, de partages !

Comment être alors une « slow blogger » et concilier tout cela ?

Je blogue par choix et plaisir,   je me donne donc pour guide ma petite voix intérieure,  ma souplesse, mon adaptabilité, tout en gardant ma cohérence et en tenant mes engagements, si je ne sens vraiment pas de faire quelque chose ou de continuer dans une direction, je diffère ou j’arrête.

Tout en me donnant à fond, je m’allège autant que possible (work in progress ;)) du perfectionnisme excessif, et du sentiment stérile et inadapté de devoir toujours faire plus et mieux !

Bref j‘essaie d’éviter de me mettre la pression !

Mes articles passent quelquefois plus de temps que prévu en gestation.

Par respect pour mes sujets, les gens que je rencontre et moi-même, je ne me contrains pas à écrire à la va-vite… je veux garder le plaisir et la joie… je guette l’instant favorable, les minutes heureuses, et me les crée au besoin…

Je choisis d’écrire sur moins de sujets que je n’ai d’idées en tête …  ca fuse en permanence… (difficile ascèse mais si si j’y arrive… tant bien que mal…:))

Je reste une rêveuse au quotidien qui privilégie toujours les petits moments privilégiés pour cela.

Je suis encore et toujours, dans le but d’ éclore pleinement, mon cœur,  mes inspirations les plus personnelles, qu’elles soient ou non « tendance » dans le monde du blogging , j’aime ce luxe d’avoir une direction éditoriale qui n’appartient qu’à moi, un espace d’écriture où je peux expériementer tout ce qui me passe par la tête.

Photo niji_no_kanata from Instagram @lovely_flowergarden

Si les partager me passionne à ce point, il est à parier que ces inspirations trouveront leur public et puis j’ai déjà tout gagné à le faire sans me juger ou me comparer !

Je choisis la sincérité, l’authenticité, et le partage du positif !

Je goûte déjà le bonheur des rencontres et échanges de même nature qui en découlent !

(Je tiens à vous remercier infiniment au passage, vous tous, esprits ouverts et solaires, qui avez su m’encourager, m’accueillir, me prendre dans vos bras physiquement ou métaphoriquement depuis les débuts de ce projet de blog en 2016 jusqu’à son lancement et ses premiers mois d’existence en 2018.

Merci à Nissa, sur la French Riviera et ailleurs,

de sourire à la vie avec moi,

d’être dans ce partage humain et feel good que j’adore !)

 

En guise de conclusion pour aujourd’hui :

Je crois donc au partage positif de la joie quotidienne, du bonheur.

Au fait d’écrire, de créer en paix et avec amour.

Même si tout est loin d’être rose sur notre planète bleue…

Je crois que cela  peut faire partie du changement que beaucoup d’entre nous veulent pour ce monde.

C’est en ce sens que je continuerai à être au quotidien une slow blogger 🙂 😉 !

 

Merci encore d’être là chacun à votre façon,

proches,

azuréens dont certains sont devenus des amis,

lecteurs d’autres horizons,

et vous aussi les nouveaux arrivants,

merci de me suivre, de me lire,  vous décuplez ma joie et l’aventure ne fait que commencer…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *