La fête des peres 2018 à Nice : 3 moments de bonheur à offrir

13 juin 2018 | Aucun commentaire | 6

 

C’est une joie de célébrer chaque fête marquante pour moi de celles qui rythment notre calendrier par un article sur le blog.

C’est l’occasion de se remémorer (on le sait, mais le fait-on jamais assez… ?) qu’il peut être sage et doux d’apprendre à positiver en toutes circonstances, à profiter du jour présent… de la plus belle des manières, chacun à sa façon, en n’oubliant pas d’aimer.

Alors un petit article pour la Fête des Pères et 😉 au mien qui lira peut-être tout ça de loin, quelque part…

 

J’ai choisi aujourd’hui de mettre à l’honneur des messieurs qui savent enchanter le quotidien à Nissa autant par leur façon d’être que par leurs produits. Des adresses dont je suis devenue une fidèle car on y trouve toujours du fait main minute, un excellent accueil,  et l’amour des bonnes et belles choses…

Vous pourrez trouver ici quelques idées à vivre, pour offrir de l’éphémère, des moments de beauté, de bien-être et de bonheur.

De quoi ajouter quelques trésors dans la malle aux souvenirs… 🙂

 

I Un déjeuner de soleil ou une bouteille d’huile d’olive chez Oliviera, dans le Vieux Nice

Ce restaurant pas comme les autres appelé par Alain Ducasse le « Jardin-cuisine » serait bien mon rendez-vous gourmand le plus fidèle dans cette ville qui en compte pour moi un certain nombre 😉 !

Cela tient non seulement à la cuisine, fort bonne, où l’accord des saveurs s’exprime avec art et simplicité tout à la fois, mais aussi à l’atmosphère unique que sait créer le maître des lieux, Nadim Beyrouti.

Passionné d’huiles d’olive, il en vend sur place, ou en ligne vers le monde entier, un certain nombre de la meilleure qualité,  de petits producteurs sélectionnées par ses soins, en produit un peu, et en arrose généreusement sa « cuisine jardin » colorée en des accords dont il a le secret.

(avocat loco)

Il y met à l’honneur une mine de petits producteurs locaux dont il sait vous parler, rendant hommage à leur travail et à leur amour du beau produit.

Qu’il partage avec vous pour le déjeuner, allant et venant d’une table l’autre, vous apportant telle ou telle huile à goûter avec le pain délicieux d’un boulanger voisin… vous détaillant les accents, les nuances et arômes de telle ou telle huile et pourquoi elle s’accorde si bien avec le plat en question auquel elle va se mêler dans un instant sous vos yeux.

Dès mon premier repas chez Oliviera, j’ai adoré cette cuisine et cette magie unique, cette chaleur humaine qui fait que d’où que vous veniez et pourvu que vous entriez avec respect, vous vous sentirez toujours accueilli fraternellement, comme un ami venu de près ou de loin rendre visite à Nadim et à sa nouvelle coéquipière de talent, Hayat.

J’y ai emmené mes proches et amis… et je n’attends que d’y retourner au plus vite, tout comme la Miss, fan absolue des huiles, de la divine tomate mozza :

et du lapin sur pâtes désossé, servi avec son bouillon odorant, que Nadim appelle son « plat Michelin ».

J’ai découvert cet hiver avec ravissement la daube façon Nadim :

les saucisses et lentilles du Puy (devenue quasi vegan, je me laisse ici tenter car la qualité m’y pousse… ).

La carte change au fil des saisons, avec des plats signature emblématiques que je vous laisse le soin de découvrir comme l’ablama et stoemp, l’avocat loco, l’aubergine Oliviera..

Vous pouvez trouver sur le site d’Oliviera des bons cadeaux à offrir, du montant de votre choix, utilisables pour un repas ou l’achat d’ huiles d’olive somptueuses. Un très beau choix qui ne pourra qu’enchanter les amateurs…

 

II Un moment de douceur chez N’ICE ou @nicecreamexperience

A deux pas de chez Oliviera, de l’autre côté de la Promenade du Paillon, se trouve un nouvel endroit que j’adore…

Un café-glacier qui propose également des lunchs variés et différentes boissons et douceurs pour le goûter, les petites faims diverses…

dans un joli cadre pastel et accueillant.

La terrasse vous tend les bras, les personnes qui vous accueillent sont toujours prêtes à échanger sur le produits-phare proposé… à vous faire tester avant de vous décider différentes saveurs inédites car elles changent là aussi au fil des saisons… 

 

Prêts à offrir  une nouvelle expérience 100%  naturelle, sans aucun conservateur ni colorant ??? 😉

De quoi s’agit-il exactement me direz-vous ?

De glaces et sorbets préparées sous vos yeux en refroidissant les préparations avec de l’azote liquide qui permet d’emprisonner un maximum des saveurs d’origine des matières premières utilisées !

La différence est tout simplement bluffante et tellement savoureuse. Guillaume teste des mélanges de saveurs formidables à mes yeux, avec un choix conséquent et souvent renouvelé,  ahhh l’abricot-romarin, le chocolat-gingembre… Parmi mes préférées, tout simplement la ronde et douce vanille aromatique… tout comme Mini Miss)

Si on ajoute à cela des produits de qualité, naturels, un produit fini peu sucré, et bien pour moi c’est que du bonheur, du gagnant-gagnant à tous les coups, je suis une fan absolue qui fait le détour à chaque séjour par l’Avenue Félix Faure… !!!

Il faut savoir que pour cause de diverses contraintes liées à des intolérances alimentaires, je suis désormais tenue de chercher le sans gluten, le sans lactose et le peu sucré ou IG bas dans les rues de Nissa et d’ailleurs… je ne mange plus de glace en dehors de ces petits plaisirs ponctuels que je m’offre dans ma ville d’amour… et bien là je ne ressens aucun inconfort après en avoir dégusté une…

Enfin, les premières dégustations m’ont rappelé de manière très émouvantes et pour la première fois depuis,  la saveur si différente des glaces artisanales que nous allions acheter en litre les jours de fête chez un glacier près de chez moi quand j’étais toute petite… A une époque 70’s 80’s où les congélateurs n’équipaient que très rarement encore les foyers ! Si si… (Je commence à être légèrement vintage moi ;))

Pour toutes ces raisons, elles sont tout simplement devenues numéro 1 dans mon top des glaces de Nice.

Vous pouvez donc offrir un moment de bonheur dans cet endroit si tentant, les yeux fermés !

Pour mieux savourer 😉 !

 

III Une promenade fleurie avec J-P Mège et fils au Cours Saleya

Pourquoi on n’offrirait de fleurs qu’aux femmes ?

Les hommes de notre vie en méritent bien eux aussi !!!

Ils sont nombreux à les apprécier, pourquoi ne pas leur faire ce plaisir pour les célébrer ? Leur dire merci, je t’aime…

Chez ces fleuristes adorables bien connus au Cours Saleya (on les voit dans des films, le Prince Charles et Camilla leur ont même rendu visite récemment ;)…), vous trouverez une variété de fleurs et de feuillages à vous donner le tournis du bonheur fleuri, à ne plus savoir où donner de la tête,  à se demander quelles merveilles choisir et comment les assortir pour votre papa chéri !!!

De sa situation centrale comme de sa profusion naît le charme de cet étal de fleuriste au Cours. Il s’approfondit encore lorsque vous y revenez encore et encore, lorsque vous apprenez petit à petit à  connaître un peu mieux les personnes que vous y retrouvez, fidèles au poste sous la capuche ou la casquette si nécessaire…

Il y a là encore l’art de l’assemblage en bouquets tout en faisant un brin de causette,  il n’est pas rare que des conversations s’ébauchent entre clients à partir de l’alchimie de bonne humeur qui règne généralement en ces lieux.

Il faut y aller à l’heure douce, sans être pressé d’aucune autre affaire, tôt le matin pour éviter la grande foule, ou l’après-midi puisque père et fils nous offrent cette deuxième chance de les retrouver… afin de savourer au mieux l’instant et la poésie

 

Une promenade en belle compagnie parmi les fleurs vraiment…

Colorée, pleine de sourires, d’humour et d’humanité. 

N’hésitez donc pas à faire plaisir avec un énorme bouquet, exceptionnel, singulier…

 

(Retrouvez cette semaine, de mercredi 13 midi jusqu’à dimanche 17 juin inclus minuit, notre petit concours pour gagner de notre part un bon d’achat chez ces fleuristes sur Instagram @mescarnetsriviera : je précise : post non sponsorisé ;))

 

J’espère que vous avez aimé cette petite promenade et ces rencontres au fil des rues de Nissa.

Je vous souhaite une tendre Fête des Pères et pensées du cœur là encore si quelque douleur en est ravivée…

Sarah

Oliviera 8 Bis rue du Collet 06300 Nice, France
+33 (0)4 93 13 06 45

N’ice Salon de thé 10 Avenue Felix Faure, Nice, France

Mège et Fils, Cours Saleya, Nice, France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *